Archives de catégorie : Alpes de Haute-Provence

Ravin d’Aurillane

Ravin très modeste situé dans un cadre naturel magnifique, dans une vallée dominant Sisteron. Deux cascades sont assez étonnantes : elles arrivent toutes les deux dans une faille perpendiculaire. Bien peu d’intérêt sinon, même par débit correct comme nous l’avons eu.

Ravin d'Aurillane

Ravin d'Aurillane

Descente réalisée avec Maxime.

Clue de Feissal

Beaucoup d’eau dans cette clue pas vilaine, dont nous n’avons pas profité beaucoup puisque nous sommes descendus hors débit à chaque cascade, parfois au prix d’un peu de bartassage (heureusement la clue est large). A deux et sans connaître, on a préféré cette option…

Clue de Feissal

Clue de Feissal

Clue de Feissal

Descente réalisée avec Maxime.

Gorges de Valbelle

C’est sûrement la descente la plus intéressante aux alentours immédiats de Sisteron. Le premier encaissement offre pas mal de petits obstacles bien esthétiques et creusés tandis que la suite, en gros à partir de l’arrivée de la cascade de Ponchette en rive droite, est plus ouverte et donc bien moins intéressante. Nous avions initialement prévu d’enchaîner les deux, c’eut été une grosse erreur, surtout qu’il y a quand même 8kms de navette, faite à pied.

Gorges de Valbelle

Gorges de Valbelle

Gorges de Valbelle

Gorges de Valbelle

Gorges de Valbelle

Gorges de Valbelle

Descente réalisée avec Maxime.

Val d’Angouire

Troisième descente de ce petit bijou. Départ tôt à cause des risques potentiels d’orages dans l’après-midi, donc nous ne profiterons du soleil et de l’eau émeraude habituelle que pendant la seconde moitié du canyon. Le débit est sportif, le dernier orage datant de 36 h : nous éviterons donc le premier rappel de la poire de 4/5 mètres par la version hors-eau.

Au fait, c’était notre journée freeC02-canyon-attitude : départ et retour au camping de Vincel à pied uniquement, repérage du débit la veille en VTT par les plus courageux… La prochaine quand ??

Descente réalisée avec Daphné, Florence, Frédéric Gu., Laurence, Nicolas Ca. et Pierre P.

Ravin de la Font de Barbin

Un bel affluent DU canyon français, le Verdon. On a même eu la chance d’avoir un petit filet d’eau sur la première partie jusqu’au sentier du Bastidon, au pied de la cascade de 105 mètres. De beaux creusements, même dans la deuxième partie que je craignais bien forestière vue du haut. Le débit du Verdon étant bien trop fort après les orages des dernières jours (semaines ??), retour en rive gauche au niveau du dernier ressaut par la via cordata, qui n’est en fait qu’un sentier raide sécurisé par endroits par des cordes pourries…

Ravin de la Font de Barbin

Ravin de la Font de Barbin

Descente réalisée avec Daphné, Laurence et Nicolas Ca.

Ravin d’Angles

Que faire de court et de peu engagé quand on vient de se prendre un but dans les cascades de St-Maurin bien trop en eau ? Et bien cette cascade de 45 m (précédée de trois ressauts) au calcaire un peu pourri et à l’esthétique douteuse ! Bien sûr le retour s’effectua droit dans la pente et sous la pluie…

Descente réalisée avec Daphné et Laurence (et avec leur consentement plein et entier !!).

Ravin de Vénascle

Lever matinal à 6h (toujours des risques d’orage !) pour enfin voir Vénascle en eau (bon pas jusqu’à la dernière cascade, quand même : le robinet s’est coupé deux cascades avant la confluence avec Angouire !). On n’est pas rentré de manière très claire dans le canyon, mais finalement on n’a pas trop bartassé. La deuxième partie du canyon est vraiment magnifique, dans un encaissement étroit et profond avec même un véritable oscuros. La troisième partie est plus ouverte, moins intéressante, mais on retrouve les paysages et les odeurs de Provence.

Descente réalisée avec Daphné, Franck, Laurence, Nicolas Ca. et Nathalie.

Ravin de Notre-Dame

Nouveau pèlerinage dans mon premier canyon, une nouvelle fois en eau comme en 2008 jusqu’en gros à la fin du premier encaissement. Les jeux de lumière dans le petit défilé sont toujours aussi sympas ainsi que le débouché de l’encaissement à 90° dans un élargissement du ruisseau. La fin est moins intéressante et très peu en eau, mis à part le passage en rive droite sous l’énorme bloc qui donne un beau contre-jour.

Descente réalisée avec David, Florence, Laurence, Jean-Philippe R. et Pierre P.

Ravin de Balène

Balène enfin en eau et qui plus est plusieurs jours pour nous laisser le temps d’arriver depuis la grisaille rhônalpine ! Sympathique descente mais un peu décevante à cause de la la boue déposée par les orages au fond des vasques et remuée par le premier, qui finalement seul aura droit à une belle eau émeraude dans cette succession de petits obstacles mignons. Heureusement, on s’est relayé en tête, ce n’était pas tout le temps Jean-Philippe !

Descente réalisée avec David, Florence, Laurence, Jean-Philippe R., Pierre et Vanessa.